Brilique® ticagrélor

Brilique (ticagrélor) est un antiplaquettaire oral pour le traitement des syndromes coronariens aigus (SCA) appartenant à une classe chimique appelée cyclopentyltriazolopyrimidines (CPTP). Il s’agit du premier antagoniste oral et réversible du récepteur de l’adénosine diphosphate (ADP) réversible oral. Brilique est le seul inhibiteur du P2Y12 approuvé pour protéger les patients contre les événements CV subséquents* dans le cadre des traitements en phase aiguë et à long terme.1,4,5

*Le critère principale d'efficacité des études PLATO (1 an) et PEGASUS (jusqu’à 3 ans) était la première survenue de décès CV, d’IM ou d’AVC2 3

À propos de Brilique

Brilique
Brilique

Besoin médical

Des études menées en contexte réel montrent que, de manière inacceptable, le risque athérothrombotique à long terme chez les patients atteints de SCA reste élevé22

Diagramme à secteurs représentant les données réelles de risque cardiovasculaire pour les patients atteints de SCA
Diagramme à secteurs représentant les données réelles de risque cardiovasculaire pour les patients atteints de SCA

Jernberg T. et al, EUR Heart J. 2015; 36(19):1163-70

Image montrant les patients à haut risque
Image montrant les patients à haut risque

~1 patient sur 5 atteints d’IM après leur sortie de l’hôpital ont présenté ultérieurement un événement CV (AVC, IM ou décès d’origine cardiovasculaire) au cours de la première année suivant l’IM de référence22

Jusqu’à 1 patient sur 5 éligibles dans l’étude PEGASUS TIMI-54, sans événement au cours de la première année post-IM, a souffert d’un IM, AVC ou est décédés d'une pathologie CV dans les 3 années suivantes22

Risque à long terme supérieur fortement associé à :23

Graphique montrant le taux comparatif de mortalité chez les patients post-IM sur 4 ans
Graphique montrant le taux comparatif de mortalité chez les patients post-IM sur 4 ans

Plus de la moitié des événements ultérieurs chez les patients porteurs de stent apparaît au niveau de lésions non coupable24

Prospect : courbes des événements en fonction du temps pour les événements CV* post-IM

Graphique montrant le taux comparatif d’EICM dans les lésions non responsables par rapport à d’autres événements
Graphique montrant le taux comparatif d’EICM dans les lésions non responsables par rapport à d’autres événements

Adapté de Stone GW et al. N Engl J Med 2012; 364: 326-335.1

Données issues de l’étude PROSPECT, une étude prospective, observationnelle de 697 patients atteints de SCA. La période médiane de suivi a été de 3,4 ans.24

*Décès CV, IM ou AVC

Dans l’étude PEGASUS TIMI-54, on a démontré que > 90 % des événements CV récurrents chez les patients porteurs de stent n’étaient pas liés au stent coronarien, chez les patients post-IM dont l’événement principal avait eu lieu 1 à 3 ans plus tôt25

Les plaquettes jouent un rôle clé dans la formation d’un caillot2

Image montrant l’importance des plaquettes dans la protection post-SCA
Image montrant l’importance des plaquettes dans la protection post-SCA