CANCER BRONCHIQUES NON À PETITES CELLULES
(CBNPC) NON OPERABLE DE STADE III

Qu'est-ce qu'un cancer bronchique non à petites cellules ?

Un cancer bronchique apparaît lorsqu'une partie des cellules du poumon subissent une modification suite à laquelle elles se multiplient de manière non contrôlée pour former une masse ou tumeur.

Le cancer bronchique non à petites cellules, également appelé CBNPC, est la forme la plus fréquente de cancer bronchique et représente presque 85 cas sur 100.

L’un des objectifs du traitement est de prévenir Ia croissance du cancer et sa dissémination vers d'autres parties de l'organisme. On souhaite prévenir le fait que Ia tumeur atteigne des organes tels que le foie, les os ou le cerveau. Si le cancer se propage, on dit que le cancer est métastasé.

Que signifie « stade Ill » ?

Stade Ill est un autre terme utilisé pour le CBNPC localement avancé, un cancer à un stade avancé. Le CBNPC de stade Ill est une maladie très diversifiée, pour laquelle il est impossible de recommander une approche « standard » du traitement.

Que signifie « non opérable » ?

« Non opérable » (également « non résécable ») signifie que Ia tumeur ne peut pas être retirée par une intervention chirurgicale. Les membres de votre équipe de soins, notamment votre oncologue et chirurgien, déterminent si votre cancer peut être opéré ou non en considérant :

  • Ia taille de Ia tumeur ;
  • l'emplacement de Ia tumeur ;
  • vers quels ganglions lymphatiques Ia tumeur se propage ;
  • votre état de santé général.

Quelle est Ia cause du CBNPC ?

Le facteur de risque de loin le plus important du cancer bronchique est le tabagisme. Le risque augmente avec le nombre d'années de tabagisme et avec le nombre de paquets fumés par jour. Environ 80% des cas de décès suite à un cancer bronchique sont dus au tabagisme.

L’inhalation de Ia fumée des fumeurs (tabagisme passif) peut également augmenter le risque de développer un cancer bronchique.
Les facteurs suivants peuvent aussi entrainer un cancer bronchique, bien que le risque soit bien inférieur à celui lié au tabagisme:

  • exposition au radon (un gaz radioactif qui est présent dans Ia terre et les roches)
  • exposition à l'amiante, aux gaz d'échappement des moteurs diesel ou à certains produits chimiques industriels;
  • arsenic présent dans l'eau potable;
  • pollution atmosphérique;
  • radiothérapie antérieure des poumons;
  • antécédents personnels ou familiaux d'affections pulmonaires.

Quels sont les symptômes d'un CBNPC non opérable de stade Ill ?

Bien que certains patients atteints d'un cancer bronchique à un stade précoce présentent des symptômes, Ia majorité ne remarque rien tant que Ia maladie ne s'est pas disséminée. Les symptomes les plus fréquents sont:

  • une toux persistante ou qui s’empire;
  • cracher du sang ou des glaires rouges bruns (salive ou mucus);
  • douleur dans Ia poitrine s'intensifiant en cas d'inspiration profonde, de toux ou de rire;
  • enrouement;
  • perte de poids et perte d’appétit;
  • essoufflement;
  • se sentir fatgué(e) ou faible (fatigue);
  • infections telles qu'une bronchite et une inflammation pulmonaire persistantes ou récidivantes;
  • respiration sifflante.

Quelles sont les possibilités de traitement du CBNPC non opérable de stade Ill ?

REMARQUE : Les médecins peuvent prescrire différentes options thérapeutiques à leurs patients atteints de CBNPC.
La liste ci-dessous présente de nombreuses options, mais toutes ne sont pas nécessairement disponibles. Par ailleurs, la recherche sur le CBNPC propose de nouvelles options qui peuvent ne pas faire partie de cette liste.

Les options thérapeutiques ci-dessous ne sont pas classées selon un ordre d'importance ni d'efficacité.

Le traitement débute souvent par une chimiothérapie, habituellement en association avec une radiothérapie. De manière générale, lorsque le cancer est localement avancé, différents traitements sont combinés.

CHIRURGIE

La chirurgie n'est pas toujours une option pour le CBNPC de stade Ill. Par exemple, Ia tumeur peut être trop proche d'autres structures. La chirurgie est considérée comme Ia meilleure option en cas de CBNPC de stade précoce. Si le cancer est localement avancé, une opération peut aussi être bénéfique. Parfois, on enlève un poumon entier. C'est ce que l'on appelle une pneumonectomie. Lorsque seul un lobe est enlevé, on parle de lobectomie. Tous les ganglions lymphatiques pouvant contenir des cellules cancéreuses sont également retirés.

RADIOTHÉRAPIE

La radiothérapie utilise des rayons X ou d'autres rayons très énergétiques pour détruire les cellules cancéreuses. Avant une éventuelle intervention chirurgicale, Ia tumeur peut être rétréciée pour qu'elle puisse être plus facilement retirée. Après elle peut être orientée vers des zones cancéreuses mises en évidence pendant l'intervention. La radiothérapie permet également de soulager certains symptômes d'un CBNPC avancé, comme Ia douleur, les saignements et les troubles de Ia déglutition.

CHIMIOTHÉRAPIE

Dans ce type de traitement, des médicaments anticancéreux sont injectés dans une veine ou pris oralement. Ils arrivent dans Ia circulation sanguine et parcourent tout l'organisme. La chimiothérapie peut être utilisée avant une intervention chirurgicale pour réduire Ia tumeur ou après une opération, dans une tentative d'élimination de toutes les cellules cancéreuses résiduelles. Elle s'utilise avec ou sans radiothérapie.

CHIMIORADIOTHÉRAPIE (CRT)

En cas de CBNPC non opérable de stade Ill, Ia radiothérapie est souvent combinée à Ia chimiothérapie afin d'augmenter les avantages des deux traitements. On l'appelle alors chimioradiothérapie ou CRT. La partie rayonnement de Ia CRT peut être simultanée à Ia chimiothérapie (CRT simultanée) ou consécutive à Ia chimiothérapie (CRT séquentielle).

IMMUNOTHÉRAPIE

L’immunothérapie est un type de médicament qui agit par activation du système immunitaire de l'organisme. Cela aide le système immunitaire à reconnaitre et combattre les cellules cancéreuses. L’immunothérapie n'attaque pas directement les cellules cancéreuses à Ia manière de la chimiothérapie ou d'un traitement ciblé.

L’immunothérapie peut être utilisée pour traiter certaines formes de CBNPC. Pour le CBNPC de stade Ill, votre traitement est une Immunothérapie que l'on utilise de préférence après Ia fin de Ia CRT, à condition que le cancer ne soit pas opérable et qu'il ait réagi ou se soit stabilisé avec Ia CRT.

 

ORGANISATIONS

Les organisations ci-dessous ne représentent que quelques-uns des sites internet  que vous pouvez consulter pour obtenir de plus amples informations sur le CBNPC et d’autres formes de cancer bronchique.

Vivre avec un cancer bronchique : propose des suggestions pour améliorer Ia vie avec un cancer bronchique (site Internet sponsorisé par AstraZeneca)

Fondation contre le cancer

International Association for the Study of Lung Cancer (IASLC)

European Society for Medical Oncology

Global Lung Cancer Coalition (GLCC)

Women against Lung Cancer in Europe (WALCE)

Lung Cancer Europe (LuCE)

Pourquoi votre équipe de soins vous a-t-elle prescrit ce traitement ?

Votre traitement est utilisé pour le traitement d'un type de cancer bronchique appelé cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) de l'adulte. II est utilisé lorsque votre CBNPC :

  • s’est propagé dans votre poumon et ne peut pas être éliminé par une opération et 
  • a réagi ou s’est stabilisé après un traitement préalable par chimiothérapie et radiothérapie
L’IDENTIFICATION ET LA PRISE EN CHARGE DES EFFETS INDÉSIRABLES
L’IDENTIFICATION ET LA PRISE EN CHARGE DES EFFETS INDÉSIRABLES

L’IDENTIFICATION ET LA PRISE EN
CHARGE DES EFFETS INDÉSIRABLES

Il est très important de signaler directement les signes ou symptômes

EN SAVOIR PLUS